Et la parole d’Allah (Il est élevé) : 

“Dis : “Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d’Allah; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal ?”

jusqu’à la fin du verset. (sourate Az-Zoumar, verset 38)

Et il est rapporté de ‘Imran Ibn Housayn (qu’Allah l’agrée) que le prophète a vu un homme qui portait à sa main un anneau en cuivre, il lui dit alors : “Qu’est ce que cela?”, il répondit : “(Je le porte) contre la faiblesse (maladie qui affaiblit les membres). Le prophète dit alors : “ Enlève-la car elle ne t’apportera que faiblesse et si tu meurs alors qu’elle est sur toi, tu n’obtiendras jamais la réussite(2).”

(Rapporté par Ahmed avec une chaîne de transmission acceptable)

Également, l’imam Ahmed rapporte un hadith élevé au prophète, d’après ‘Oqba ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée) : “Quiconque attache une amulette(3), qu’Allah fasse que son objectif (pour lequel il a attaché cette amulette) n’aboutisse pas et quiconque attache un coquillage, qu’Allah fasse qu’il ne trouve pas la tranquillité(4).”

Et dans une version : “Celui qui attache une amulette a certes associé.”.

Ibn Abi Hatim rapporte de Houdayfa Ibn Al Yemen qu’il vit un homme portant à sa main un fil contre la fièvre (pour le préserver prétendument de la fièvre), il l’arracha donc et récita la parole d’Allah : 

“Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés.” 

(sourate Yousouf, verset 106)


(1) Cheikh Salih Al Fawzan a dit dans I’anatoul moustafid (vol 1 / p ) : “Dont les gens attachent sur le corps, sur la monture, la voiture, les portes parmi les choses dans lesquels les gens croient qu’elles repoussent le mauvais oeil du jaloux ou qu’elles protègent le corps, la monture, la voiture, la maison ou le commerce des maux et dangers et cela est une habitude de l’époque anté-islamique qui ne cesse de perdurer chez certaines personnes jusqu’à nos jours, bien plus cette habitude croît à cause de l’ignorance, en effet, ils accrochent ces choses sur leur corps ou le corps des enfants, sur les voitures (comme le fer à cheval, la queue de poisson, etc.), sur les boutiques, les maisons et le but de leur agissement est que (prétendument) ces choses là repousseront les maux et les dangers à leur encontre et cela fait partie de l’association car cela revient à s’attacher à autre qu’Allah (Pureté à Lui, Il est élevé) car c’est Allah (Majestueux et élevé) qui repousse le mal et c’est Lui qui si Il veut une chose pour son serviteur, elle se produira obligatoirement que ce soit dans sa personne, ses biens ou sa famille, il n’y a personne qui puisse la repousser et s’Il prive d’une chose alors il n’y a personne qui peut la faire descendre, ( Allah, Il est élevé dit) : “Ce qu’Allah accorde en miséricorde aux gens, il n’est personne à pouvoir le retenir. Et ce qu’Il retient, il n’est personne à le relâcher après Lui. Et c’est Lui le Puissant, le Sage.” Sourate Fatir, verset 2…”

(2) Cheikh Salih Al Fawzan a dit au sujet de la parole du prophète éloge et salut d’Allah sur lui : “Tu n’obtiendras jamais la réussite”, “Si cet homme serait resté dans cette situation jusqu’à la mort, alors il aurait été privé également de réussite dans l’au-delà.” Le résumé de l’explication du livre de l’unicité p 73.

(3) Cheikh Salih Al Fawzan a dit dans I’anatoul moustafid (vol 1 / p 141) : “ “Quiconque attache” signifie: quiconque attache cette chose sur son corps ou attache son coeur à celle-ci et croit qu’elle apporte profit ou nuisance en dehors d’Allah (Puissant et Majestueux).”

“Une amulette” est un collier qui est attaché au cou des enfants afin de les protéger du mauvais-oeil, il en est de même pour tout ce qui y ressemble et dont on attache, que se soit un collier ou autre parmi les talismans et fétiches, en effet cela n’est pas spécifique au collier mais c’est plutôt l’explication d’une sorte parmi les sortes d’objets qui sont attachées.”

(4) Cheikh Salih Al Fawzan a dit à propos du sens du hadith de ‘Oqba: “Le prophète éloge et salut d’Allah sur lui invoque contre celui qui utilise les amulettes en croyant qu’elles repoussent les maux afin qu’Allah inverse l’objectif qu’il a visé en portant cette amulette et qu’Il ne fasse pas aboutir ses affaires, comme il, éloge et salut d’Allah sur lui, invoque Allah contre celui qui utilise des coquillages pour la même raison précédente afin qu’Allah ne laisse pas apaisé celui qui accroche ces coquillages[…]” Le résumé de l’explication du livre de l’unicité p 74-75.


بَابُ مِنَ الشِّرْكِ لِبْسُ الْحَلْقَةِ وَالْخَيْطِ وَنَحْوِهِمَا لِرَفْعِ الْبَلاءِ أَوْدَفْعِهِ

وَقَوْلُ اللَّهِ تَعَالَى : (قُلْ أَفَرَأَيْتُمْ مَا تَدْعُونَ مِنْ دُونِ اللَّهِ إِنْ أَرَادَنِيَ اللَّهُ بِضُرٍّ هَلْ هُنَّ كَاشِفَاتُ ضُرِّهِ)(الزمر:38). 

عَنْ عِمْرانَ بنِ حُصينٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ، أَنَّ النَّبِيَّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ رَأَى رَجُلاً فِي يَدِهِ حِلْقَةٌ مِنْ صُفْرٍ، فَقََالَ : ( مَا هَذِهِ ؟) ، قَالَ: مِنَ الْواهِنَةِ. فَقَالَ: ( انْزِعْها فَأَنَّهُا لَا تَزيدُكَ إِلَّا وَهَناً، فَإِنَّكَ لَوْ مِتَّ وَهِيَ عَلَيْكَ، مَا أَفْلَحْتَ أَبَداً ) رَوَاهُ أَحْمَدُ بِسَنَدٍ لَا بَأْسَ بِهِ ، وَلَهُ عَنْ عُقْبَةَ بنِ عَامرٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ مَرْفوعاً: ( مَنْ تَعَلَّقَ تَميمَةً فَلَا أَتَمَّ اللَّهُ لَهُ، وَمَنْ تَعَلَّقَ وَدْعَةً فَلَا وَدَعَ اللَّهُ لَهُ) وَفِي رِوَايَةٍ : ( مَنْ تَعَلَّقَ تَميمَةً فَقَدْ أَشْرَكَ) ، وَلِاْبْنِ أَبِي حَاتِمٍ عَنْ حُذَيْفَةَ أَنَّهُ رَأَى رَجُلاً فِي يَدِهِ خَيْطٌ مِنَ الْحُمَّى فَقَطَعَهُ، وَتَلَا قَوْلَهُ: (وَمَا يُؤْمِنُ أَكْثَرُهُم بِاللَّهِ إِلَّا وَهُم مُشْرِكُونَ (106))(يوسف). 

 

©2020 ahl sunnah traduction - Tous droits réservés. ahl sunnah traduction - Mentions légales - Réalisé par WST

free hit counter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?