Cheikh mohamed Ibn Ramzan Al Hajiri qu’Allah le préserve a dit :

Yaghouth, Ya’ouq et Nasr étaient des hommes pieux. Al-Lat, Manat et ‘Ozza étaient des hommes pieux. Al Badawi et Al Hallaj sont des dépravés qui ont été considérés comme étant vertueux. Il y a d’autres tombes, comme la tombe de Jilani qui a été prise (comme lieu d’adoration), ainsi que la tombe d’Abou Hanifa, d’Al Housayn, d ‘Ali Ibn Abi Talib et d’autres. Même la tombe d’Abou Lou’loua le zoroastrien, l’assassin de ‘Omar, a été prise en tant que lieu d’adoration comme c’est le cas en Iran. En effet, ils l’adorent, le nomment “courageux” et pratiquent la retraite spirituelle auprès de la tombe du zoroastrien et de nombreux autres en dehors de lui. Ils lui ont fait une tombe chez eux (Iran) alors qu’il est mort à Médine. L’épreuve de cette époque est l’épreuve des tombeaux. En effet, aujourd’hui, le monde islamique comprend plus de 20 000 coupoles (érigées au-dessus d’une tombe) et sanctuaires qui sont adorés en dehors d’Allah. Certains d’entre eux (les coupoles et sanctuaires) réunissant plus d’un million de personnes autour de leur tombe ; l’Inde en est rempli, les pays non-arabes ainsi que les pays arabes, excepté ceux qu’Allah a épargné par Sa miséricorde. Il en est de même pour la Mésopotamie (l’Irak), la terre de Nubie, la terre de Kanana (l’Egypte), tout le nord maghrébin, l’Afrique, l’Inde et le Sindh (Pakistan …), tous sont pleins de ces tombeaux, des tombes et des sanctuaires auprès desquels ils pratiquent ce qui est pratiqué autour de la Ka’ba ; le tawaf (circumambulation) y est pratiqué autour d’eux, ainsi que le sacrifice et les têtes sont rasées, tels des pèlerins ! Tout cela fait partie de la mécréance et de l’association en Allah, car le polythéiste a fait d’eux des divinités, il en a fait des idoles. Celui qui dit : “Moi, je n’adore pas une statue.” (On lui dit) : “Toi, tu adores une idole.” En effet, la statue est façonnée sous la forme d’êtres dotés d’âmes comme Qoraish a fait pour Al-Lat, ‘Ozza et Manat ; cependant toi, tu as fait de cette tombe une idole, tu as fait de cet édifice, de cette personne enterrée sur laquelle tu as bâti, une idole. Parmi les invocations du Prophète, صلى الله عليه وسلم il y a : “ô Allah ne fais pas de ma tombe une idole adorée” et dans l’autre invocation (du Prophète) : “Ils ont pris les tombes de leurs Prophètes en tant que lieux d’adoration”, cela signifie en tant qu’idole. En effet, ils ont invoqué leurs tombes (c’est-à-dire leurs habitants) en dehors d’Allah et ont imploré leur secours. Tout cela est présent. Malheureusement, il y a parmi les prédicateurs du mal et de l’égarement, certains qui embellissent cela aux gens et disent que « celui-là est sur le bien » et que « cela fait partie du respect des pieux ». Au contraire, cela fait partie de la mécréance envers le Seigneur de l’univers. Cela revient à placer les créatures à la place du Créateur et cela est aussi une des causes entraînant la malédiction d’Allah et Sa Colère. C’est également l’une des causes du manque de sûreté et de sécurité, et aussi une des causes qui entraînent la peur et les famines ; (Allah Ta’ala a dit 🙂 “Qu’ils adorent donc le Seigneur de cette Maison (la Kaaba). qui les a nourri contre la faim et rassuré de la crainte !” [106 : 3-4] Tout cela a lieu à cause de l’association ! Certes, ce qui se produit aujourd’hui dans le monde islamique est en grande partie dû à l’association et à la propagation des choses qui relèvent de l’association. Il est donc obligatoire pour celui dont Allah a comblé de science et de connaissance, qu’il répande l’unicité à la création, qu’il répande l’unicité du Seigneur des hommes, car certes, les gens sont tombés dans l’association des gens et les ont invoqués en dehors d’Allah عَزَّ وَجَلَّ.”

Traduit par Walid Abou Mou’adh pour [Nour Traductions].

©2021 ahl sunnah traduction - Tous droits réservés. ahl sunnah traduction - Mentions légales

 

free hit counter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?