كثير ممن يقول (لا إله إلا الله) يخف ميزانه يوم القيامة! احذر أن تكون منهم | الشيخ صالح العصيمي


Cheikh Salih Al ‘Osaymi qu’Allah le préserve a dit :

<<Sa parole, qu’Allah lui fasse miséricorde : “le neuvième point : l’avertissement sur le fait que l’attestation “il n’y a de divinité digne d’être adoré si ce n’est Allah” est plus lourde que l’ensemble des créatures malgré le fait que beaucoup de ceux qui la prononcent verront leur balance légère.” C’est-à-dire que ceci a lieu parce que la balance sera vide de ce qui pourrait l’alourdir, en effet, il dit cette attestation par prononciation (sans comprendre ou méditer son sens) mais elle n’est pas concrétisée dans son sens, par conséquent, il ne croit pas en son sens et n’œuvre pas selon ce qu’elle implique, c’est-à-dire que tu le trouveras dire “la Ilaha ila Allah” et ensuite implorer le secours d’autre qu’Allah ou bien il dit “la Ilaha ila Allah” et sacrifie pour autre qu’Allah ou bien il dit “la Ilaha ila Allah” et voue un vœux pieux à autre qu’Allah, celui-là, la parole “la Ilaha ila Allah” passe sur sa langue par prononciation et en effet, il ne connaît pas son sens et n’oeuvre pas en fonction de ce qu’elle implique, en effet, s’il aurait saisis le fait que son sens est qu’il n’y a de Divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que ce qu’elle implique est qu’il ne voue aucune adoration à autre qu’Allah Soubhanahou wa Ta’ala, il n’aurait pas fait ce qu’il a fait, cependant, chez les contemporains, il est apparu beaucoup de gens qui disent “la Ilaha ila Allah” par prononciation et puis ensuite, ils implorent le secours d’autre qu’Allah, invoquent autre qu’Allah, sacrifient pour autre qu’Allah, vouent des vœux à autre qu’Allah, placent leur confiance en autre qu’Allah et craignent autre qu’Allah au point où l’un d’entre eux dise : “ô vous qui avez peur des tatars, cherchez protection auprès de la tombe de Abou ‘Omar” qui était un homme qui faisait partie des vertueux parmi ceux qui ont suivi l’école hanbalite, cela au point d’atteindre de leur part de telles paroles dans lesquelles ils s’attachent à autre qu’Allah Soubhanahou wa Ta’ala, et tu les trouveras dépenser leur argent en tant qu’offrande à autre qu’Allah et ne dépensent rien pour Allah Soubhanahou wa Ta’ala (c’est-à-dire pour obtenir la satisfaction d’Allah) prétendant que le saint le fera parvenir à Allah Soubhanahou wa Ta’ala et en effet, ils se rapprochent de ce saint par leurs vœux et leurs donations, et celui qui voit ces scènes qui relèvent de la période antéislamique en dehors de ces pays (l’Arabie Saoudite…) et voit ce qui se trouve au-dessus de ces mausolés comme boîtes à vœux et également, débordant d’un trop plein d’argent, il sait la véracité de la parole de l’auteur, qu’Allah Ta’ala lui fasse miséricorde, qui affirma que : “beaucoup de ceux qui la prononcent verront leur balance légère” car il ne la prononce pas accompagnée de l’oeuvre en fonction de celle-ci, tel qu’a dit Al Hafidh Ibrahim :

“qui suis-je pour avoir la part de ceux qui dorment dans un trou (la tombe) autour de laquelle les prières (vers celle-ci) sont accomplies; nos vivants n’ont pas un dirham tandis qu’on donne aux morts des millions.”>>

©2021 ahl sunnah traduction - Tous droits réservés. ahl sunnah traduction - Mentions légales

 

free hit counter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?